Un groupe de recherche fondé en 2017

La création d’un groupe de référence pour les jeunes chercheurs s’intéressant aux études européennes

Le GrUE a vu le jour en septembre 2017. il est alors l’un des quatre groupes de recherche rattachés à l’Association française de science politique (AFSP). Ses activités se sont déroulées sur deux années et la première phase d’activité du groupe s’est achevée en septembre 2019. Au regard de l’activité du GrUE au cours de cette période mais aussi des synergies initiées, il a été décidé de poursuivre ses activités. Il est rejoint pour cette nouvelle période par une dizaine de jeunes chercheurs désireux de perpétuer la dynamique et de poursuivre le développement des études européennes en et depuis la France. 

Au cours de cette première période, le GrUE a fonctionné comme un collectif de jeunes chercheurs dont les travaux portent de près ou de loin sur la question de l’intégration européenne. Ses activités se sont concentrées sur deux axes de réflexion. L’axe 1 portait sur les “conditions et logiques de différenciation de l’intégration européenne”, le second était luir relatif aux “formes de légitimation de l’action publique européenne”. Le travail mené dans le cadre de ces deux axes a donné lieu, en deux ans, à l’organisation de trois journées d’étude, d’une section thématique au Congrès de l’AFSP en 2019, à une journée dédiée aux jeunes chercheurs – les “Doctoriales du GrUE”. Cette activité événementielle s’est prolongée par le développement de deux outils de diffusion des connaissances sur les questions européennes; le premier prend les traits d’une cartographie des principaux acteurs du champ des études européennes en france. Le second a consisté à développer un outil de vulgarisation des travaux scientifiques sur l’Europe: 5 vidéos et une dizaine de courts articles ont été diffusés en partenariat avec le site de la revue Politique européenne. Ces activités ont donné lieu à plusieurs publication: un numéro thématique de la revue Politique européenne; une chronique bibliographique dans la Revue française de science politique et un ouvrage collectif en cours de préparation sur les “crises européennes”. 

A la fin de cette première phase, décision a donc été prise collectivement de prolonger le travail. Dans cette perspective, et conformément à la logique d’ouverture et de promotion des jeunes chercheurs qui le caractérise, le GrUE a vu une dizaine de collègues le rejoindre à l’occasion d’une réunion qui s’est déroulée le 30 novembre 2019.

La coordination du GrUE en 2017-2020

Lors de sa première phase, le GrUE a été coordonné par Lola Avril, Samuel B.H. Faure et Vincent Lebrou. De nombreux membres ont également participé à la vie du groupe, et la majorité d’entre eux s’y investit encore (cf. trombinoscope).

Une période chargée en événements, rencontres et travaux scientifiques

Ci-dessous, vous pouvez consulter le bilan du GrUE pour la période 2017-2020.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search